Pour une adhésion à l’Union des villes genevoises

vendredi 11 novembre 2016
par  Michel Pomatto

PNG - 3.3 ko

Séance du Conseil municipal du Grand-Saconnex du 10 octobre 2016.

Proposition de résolution déposée par la conseillère municipale Madame Laurence Burkhalter et les conseillers municipaux Messieurs Cruz
Melchor Eya Nchama, Michel Pomatto et Yann Simeth.


RÉSOLUTION

Pour une adhésion de la Ville du Grand-Saconnex à l’Union des villes genevoises


Le 28 mars 2015, les représentant-e-s désigné-e-s des 6 principales villes du Canton : Carouge, Genève, Lancy, Meyrin, Onex et Vernier ont constitué l’Union des villes genevoises. L’objectif de cette nouvelle association est de permettre aux exécutifs de ces villes de bénéficier d’une instance commune d’échange et de coopération visant à aborder spécifiquement les problématiques urbaines. Ils pourront ainsi mieux coordonner leurs actions et intensifier leurs collaborations en vue d’améliorer les prestations délivrées aux populations qui vivent, travaillent et se déplacent sur leurs territoires.

Les villes genevoises font face aujourd’hui à des charges, des problématiques et des projets de développement similaires. Néanmoins, bien que ces villes soient membres de l’Union des villes suisses (UVS) et de l’Association des communes genevoises (ACG), la première association est de portée fédérale et ne permet pas d’aborder les spécificités cantonales, et la deuxième poursuit des objectifs et a une représentativité qui ne permettent pas d’aborder les enjeux urbains propres aux villes genevoises.

Aujourd’hui, les villes ont besoin d’une instance au sein de laquelle elles puissent échanger sur les questions urbaines liées à leurs responsabilités historiques, démographiques, mais également aux charges de ville-centre qui leur incombent : logement, transport, aménagement, constructions, emploi et chômage, offre culturelle et sportive, loisirs, sécurité, voirie, etc. Ces enjeux n’ont ni les mêmes dimensions ni la même portée dans les communes rurales majoritaires du Canton.

L’UVG n’a pas pour vocation de remplacer ou de concurrencer l’ACG qui reste essentielle pour la collaboration entre les 45 communes genevoises dans toute leur diversité, mais à la compléter. Cette démarche se veut constructive et ouverte sur l’avenir de nos villes et de la région genevoise en général. Des liens de coopération avec l’UVS sont également programmés.


considérant :

  • Que le Grand-Saconnex est une ville avec les problématiques liées à ce qualificatif ;
  • Le nombre futur d’habitant-e-s avec le développement de la Place Carantec et de la Susette,
  • La présence sur notre commune d’équipements de portée cantonale tels que Palexpo et l’aéroport ainsi que le projet envisagé sur la parcelle du Pré-du-Stand ;
  • La création de nouveaux équipements communaux comme la ferme du Pommier et son théâtre qui s’inscrira dans une offre culturelle de portée cantonale ;
  • Les enjeux liés à la circulation, la sécurité et le social qui rejoignent ceux des autres villes du canton ;
  • Les collaborations que la commune met en place avec ses voisins concernant des domaines comme la circulation et la sécurité ;
  • La nouvelle répartition des tâches canton/communes qui se met en place actuellement ;
  • Les modifications de la fiscalité envisagées qui auront des impacts importants sur les villes ;

Il nous semble essentiel que le Grand-Saconnex participe à une instance qui lui permettra d’échanger et de coopérer avec les autres villes genevoises sur les problématiques spécifiques aux centres urbains.


Pour ces raisons le Conseil municipal de la Ville du Grand-Saconnex recommande et invite le Conseil administratif à adhérer à l’Union des villes genevoises.


Cette résolution est soutenue par le groupe des Verts du Grand-Saconnex.

Cette résolution a été refusée par 10 voix pour et 14 voix contre.


Télécharger la motion (pdf)



Portfolio

JPEG - 179.8 ko

Contact

+41 | 79 616 36 18

GIF - 1.1 ko


Une question ? Des remarques ou des suggestions ...

N’hésitez pas à me contacter  !